Triomphe à l’Opéra Comique

En ces temps encore bien difficiles, les producteurs d’opéra sont en permanence à la manoeuvre pour que le spectacle puisse avoir lieu. Des artistes sont testés positifs le matin d’une représentation, ils doivent être remplacés sur le champ pour la représentation du soir... Situation délicate et dramatique pour tout le monde, en premier lieu bien sûr pour les artistes victimes du virus, qui peut devenir une opportunité pour celles et ceux qui sont appelés en remplacement. C’est dans ce contexte que Perrine Madoeuf a pu se présenter en décembre au public de l’Opéra Comique dans le rôle de Juliette (Roméo et Juliette). D’une opportunité advint un triomphe dont voici quelques échos de presse:

„La Juliette se nomme Perrine Madoeuf. Encore une presque inconnue. Elle ne le sera plus. Voix puissante et chcharpentée, vibrato ardent, la soprano compose un beau personnage d’amoureuse tragique“. (Le Monde)

"Perrine Madoeuf impose un rayonnant charisme et une technique assurée". (La Croix)

„Perrine Madoeuf assume avec vaillance son rôle écrasant.“ (Télérama)

„Perrine Madoeuf assume superbement le rôle difficile de Juliette, qui nécessite à la fois brio, légèreté et puissance dramatique.“ (Bachtrack).

„Perrine Madoeuf est une Juliette dévouée corps et âme à sa passion dévorante, d'une implication scénique qui force l'admiration lorsque l'on sait que la chanteuse n'a eu qu'une journée pour mémoriser l'ensemble de la gestuelle et des déplacements.“ (Olyrix)

04.01.22